WINDGASSEN (W.)


WINDGASSEN (W.)
WINDGASSEN (W.)

WINDGASSEN WOLFGANG (1914-1974)

Le ténor tant attendu, pilier du Nouveau Bayreuth, fondé avec lui et impensable sans lui, Wolfgang Windgassen avait trente-sept ans quand il fit ses débuts dans le Festspielhaus en juillet 1951. Son père Fritz Windgassen, ténor de format estimable, appartenait à la troupe de Stuttgart. Sa mère, chanteuse légère, était la propre sœur de Eva von der Osten, créatrice de Quinquin dans Le Chevalier à la rose , et une des premières femmes régisseurs de l’époque. La guerre avait condamné à la lenteur, et même à l’immobilité, une carrière qui démarrait sagement à Pfrozheim, dès 1939. La chance de Windgassen fut sans doute là.

Authentique ténor, au timbre clair et au métal brillant (à la différence de tant de wagnériens qui ne sont que des barytons montés en graine), ses dons réels ne le destinaient guère à des emplois plus lourds et larges que Lohengrin, Walther des Maîtres chanteurs , Parsifal. Mais pour rouvrir Bayreuth, pour que Wieland Wagner pût y accomplir sa révolution théâtrale, il fallait pourvoir aux rôles de ténors. Lorenz était en bout de carrière, Vinay (ex-baryton, et qui allait le redevenir) achevait de consumer dans Tristan et Tannhäuser un vrai génie de musicien. Tous les autres, pendant quinze ans, ne méritaient que les secondes places. Il appartint à Windgassen de prendre la première. Il n’est pas exagéré de dire que Bayreuth lui doit tout. Il y chantait jusqu’à Loge et Froh. On lui reprocha beaucoup, à l’époque, de n’être pas Melchior, dont en effet il n’avait pas l’endurance: dans Tristan ou Tannhäuser , ouvrages à la limite de ses moyens, Windgassen pouvait sacrifier deux actes entiers pour en donner un troisième, électrisant. Du moins de Melchior il eut, en s’économisant, la longévité vocale. Sortant à peine de sa spécialité wagnérienne pour un Florestan de Fidelio , un Otello, un Empereur de La Femme sans ombre , un Eisenstein de La Chauve-Souris occasionnels (pour Böhm il sera même une fois un savoureux prince Orlofsky, saisissante silhouette de viveur blasé, à la Oscar Wilde), Windgassen défendit la cause des Heldentenöre jusqu’à 1970, abordant en même temps la direction d’acteurs et siégeant au fauteuil directorial de l’Opéra de Stuttgart, qui fut sa maison mère de bout en bout d’une carrière qui le mena sur toutes les scènes du monde. Acteur placide et massif, mais puissant et suggestif, Windgassen ne fut peut-être qu’un instrument dans les mains d’un régisseur de génie, Wieland Wagner: mais alors ce fut un instrument d’une sensibilité, d’une fidélité, d’une efficacité elles-mêmes géniales.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Windgassen — ist der Name folgender Orte: Windgassen (Wuppertal), ein Weiler in Wuppertal Windgassen ist der Nachname von mehreren Personen: Fritz Windgassen (1883–1963), deutscher Tenor Wolfgang Windgassen (1914–1974), deutscher Tenor Vali Windgassen von der …   Deutsch Wikipedia

  • Windgassen — Wịndgassen,   Wolfgang Fritz Hermann, Sänger (Tenor), * Annemasse (Frankreich) 26. 6. 1914, ✝ Stuttgart 8. 9. 1974; debütierte 1939 in Pforzheim, war seit 1945 Mitglied der Stuttgarter Staatsoper (1972 74 deren künstlerischer Direktor) und trat… …   Universal-Lexikon

  • Windgassen (Wuppertal) — Windgassen Stadt Wuppertal Koordinaten …   Deutsch Wikipedia

  • Wolfgang Windgassen — Autogramm 1967 Wolfgang Windgassen (* 26. Juni 1914 in Annemasse, Département Haute Savoie, Frankreich; † 8. September 1974 in Stuttgart) war ein deutscher Sänger (Tenor). „Mein Held“ pflegte Regisseur und Festspielleiter …   Deutsch Wikipedia

  • Wolfgang Windgassen — (June 26, 1914 – September 8, 1974) was a tenor internationally known for his performances in Wagner operas.Born in Annemasse, France, he was the son (and pupil) of a well known Heldentenor, Fritz Windgassen (who was also the teacher of Gottlob… …   Wikipedia

  • Wolfgang Windgassen — Wolfgang Windgassen, (Annemasse, Alta Saboya, Francia 26 de junio de 1914 Stuttgart, Alemania, 8 de septiembre de 1974) fue un tenor dramático alemán, conocido por sus representaciones en las óperas wagnerianas. Biografía Perteneciente a una… …   Wikipedia Español

  • Wolfgang Windgassen — est un ténor allemand, né le 26 juin 1914 à Annemasse (Haute Savoie) et mort le 8 septembre 1974 à Stuttgart. Son père, Fritz Windgassen (Hambourg 1883 Murnau 1963) était un ténor réputé ; sa mère, Vali von der Osten (1882–1923) était une… …   Wikipédia en Français

  • Fritz Windgassen — (* 9. Februar 1883 in Lennep bei Remscheid; † 17. April 1963 in Murnau) war ein deutscher Sänger (Tenor). Nach dem Willen der gut bürgerlichen Eltern sollte er einen ordentlichen Beruf ergreifen. Erst als der Maschinen Obermaat von Prinz Heinrich …   Deutsch Wikipedia

  • Wolfgang Windgassen — Tenor heroico de nacionalidad alemana. Nació en Annemasse (Francia), en 1914. Perteneciente a una familia de músicos, inició los estudios de canto en el Musikhoshschule de Stuttgart, considerada para él como su ciudad natal. En 1939 debutó en… …   Enciclopedia Universal

  • Liste der Söhne und Töchter der Stadt Stuttgart — Die folgenden Listen enthalten: In Stuttgart geborene Persönlichkeiten, chronologisch aufgelistet nach dem Geburtsjahr. Ob die Personen ihren späteren Wirkungskreis in Stuttgart hatten oder nicht, ist dabei unerheblich. Viele sind im Laufe ihres… …   Deutsch Wikipedia